Affichage : 1 - 10 sur 33 RÉSULTATS
Commercialisation des bois

Réunions « stratégie commerciale » pour parler des ventes de bois.

Lundi soir, à Lans en Vercors, nous commencions notre tournée de réunions de commercialisation des bois. Nous présentions avec l’ONF aux élus du Vercors le bilan des ventes de bois 2021 et la stratégie commerciale 2022.

Cette stratégie, élaborée de concert entre les COFOR et l’ONF, prévoit de se baser sur un système mixte pour les ventes de bois, s’appuyant sur les deux principaux modes de vente :

  • Les ventes publiques aux enchères (dites en bloc et sur pied dans le jargon) ;
  • Les contrats d’approvisionnement (dits contrats de bois façonné).

Aujourd’hui, l’enjeu pour la forêt publique est d’utiliser davantage la vente en contrat afin de gagner des parts de marché, de mieux répondre à la demande des scieurs ainsi que d’écouler plus de lots et éviter ainsi les invendus.

Les contrats permettent de sécuriser le débouché de ses bois sur trois ans, de sécuriser l’approvisionnement de la filière bois, de favoriser l’emploi local, d’avoir la maîtrise de l’exploitation de sa coupe (période, entreprise, contraintes…), et d’atténuer les pertes liées aux crises (scolytes, changement climatique, tempête…).

Dans l’idéal, les coupes pourraient se répartir ainsi :

1) Qualité excellente : Vente en contrat, pour constituer la « carotte » qui suscite l’intérêt de l’acheteur et permet de valoriser d’autres coupes moins attractives ;

2) Qualité standard sans trop de contraintes : Vente aux enchères, car ces lots, sans être exceptionnels trouveront facilement preneur dans un contexte de forte demande et le prix sera intéressant ;

3) Qualité moins bonne (scolytes, dépérissant…) ou fortes contraintes : Vente en contrat, à négocier pour faire partie d’un lot global avec la coupe de très bonne qualité et ainsi maximiser le débouché de ces coupes difficiles.

Notre tournée de réunions continue, et nous serons jeudi 14 avril à Froges dans le Grévivaudan pour traiter du même sujet avec les élus de Belledonne. Une dernière réunion sera prévue pour les massifs du Trièves et de la Matheysine. Merci à Michael Kraemer et Guy Charron pour l’accueil, ainsi que l’ensemble des élus ayant participé.

Aides et subventions Politiques forestières

Les aides forêt-bois pour les collectivités

Nous avons le plaisir de vous transmettre le nouvel outil développé par notre Union régionale des communes forestières AURA en étroit partenariat avec l’ONF, qui recense l’ensemble des aides en lien avec la forêt et le bois, disponibles pour les collectivités d’Auvergne-Rhône-Alpes. Notre Association iséroise a massivement contribué à cet outil innovant pour mettre en ligne la liste la plus exhaustive qui soit. Voici le lien pour accéder à l’outil :

Vous pouvez faire des recherches filtrées, en choisissant le type de bénéficiaire, le thème de l’aide, la localisation (bien cocher Isère ET AuRA pour voir l’ensemble des aides disponibles sur le département)…

Nous attirons d’ailleurs votre attention sur l’aide à l’acquisition de parcelles forestières, financée par le Département de l’Isère, qui vient très récemment d’être simplifiée à travers des critères plus abordables. Pour les collectivités ayant un projet d’achat de parcelles, c’est le moment de vous renseigner sur cette opportunité !

N’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus de renseignements, ou si vous avez besoin d’un accompagnement sur une demande d’aide.

Territoires forestiers

Massif du Vercors : concertation enclenchée pour le renouvellement de la CFT

Depuis 2008, la Communauté de communes du Massif du Vercors (CCMV) est engagée dans une démarche de Charte forestière de territoire (CFT). Cet outil de planification, né à l’initiative des Communes forestières en 2001, permet de mettre en place des actions concrètes pour répondre aux enjeux et problématiques locaux de la forêt et de la filière bois, ainsi que de créer du lien entre les acteurs du territoire. C’est aujourd’hui la troisième version qui se met en place pour une nouvelle programmation pluriannuelle. Le 8 mars, élus du territoire et acteurs de la filière se sont mobilisés au sein d’un atelier participatif pour enclencher la réflexion.

L’Association des communes forestières de l’Isère a été missionnée par la CCMV afin de réaliser un accompagnement de ce renouvellement de la CFT. Une évaluation de la précédente Charte a été menée, ainsi qu’un travail de diagnostic forêt-bois afin de redéfinir les enjeux du massif. Ces deux étapes sont indispensables au renouvellement d’une CFT, puisqu’elles mettent en évidence les actions à poursuivre, à améliorer ou à abandonner. Elles apportent aussi un regard sur les atouts, les faiblesses ainsi que les opportunités et les freins qui caractérisent les forêts du Vercors.

Sur cette base de travail, les différentes parties prenantes se sont réunies le 8 mars 2022, sur invitation de la CCMV, afin de participer à un atelier collaboratif. Il était important que chaque maillon de la filière soit représenté, ainsi que la diversité des usagers de l’espace forestier. Ainsi, nous avons eu la présence d’un échantillon relativement représentatif de l’ensemble du spectre forestier, et remercions chacun des participants pour leur engagement et leur implication. L’atelier a consisté en un travail par petits groupes tournants sur trois thématiques qui avaient été prédéfinies : changement climatique, biodiversité et ressources forestières ; le multi-usage en forêt ; et les valorisations du bois.

Les nombreuses personnes présentes ont abondé la présentation ainsi que les ateliers avec des interventions pertinentes en regard des enjeux relatifs à la forêt et à la filière bois du Vercors. Des actions fortes sont ressorties de ces tables rondes, et nous allons les étudier afin de les mettre en valeur selon des axes stratégiques et cohérents. En fonction des échanges tenus, certaines problématiques ont plus mobilisé que d’autres, et il conviendra certainement de poursuivre quelques ateliers plus spécifiques sur l’une ou l’autre de ces thématiques afin de creuse la question.

Un travail de synthèse va ensuite être réalisé par les COFOR et la CCMV dans le but de mettre au propre et à l’écrit les différentes propositions qui ont émané de la démarche.

Aides et subventions Politiques forestières Réchauffement climatique Sylviculture

2ème round en 2022 pour le volet forestier du Plan de relance

En septembre 2020, l’État engageait un Plan de relance pour les forêts françaises, visant à reconstituer les peuplements sinistrés, adapter les peuplements vulnérables au changement climatique et enrichir les forêts pauvres.

Le dépôt des dossiers initialement programmé sur l’année 2021 a été récemment prolongé jusqu’à l’été 2022. Quel bilan pour les actions entreprises en 2021, et quelles opportunités pour 2022 ?

Tout d’abord, le lancement du Plan de relance s’est avéré quelque peu compliqué, les changements de règles venant enrayer les objectifs ambitieux qui avaient été affichés. Finalement, grâce à la persévérance des élus locaux et aux efforts intenses des techniciens de l’ONF, bon nombre de dossiers ont pu être déposés et validés. En parallèle, d’autres projets de plantation ont été redirigés vers des financements Sylv’ACCTES, plus appropriés pour les petites surfaces. Ce sont donc au total 21 communes qui ont pu bénéficier du Plan de relance, pour un montant d’aides mobilisées à hauteur de 312 000 € représentant 70 ha de travaux. Notons avec optimisme que l’intégralité des dossiers déposés a été validée par la Direction Départementale des Territoires (service instructeur pour le Plan de relance) !

Parmi les difficultés qui avaient été soulevées en 2021, on retrouve la notice technique qui n’était pas adaptée à nos forêts de montagne de structure irrégulière et dont certains critères d’éligibilité n’étaient pas pertinents au vu de l’objectif d’adaptation des forêts au changement climatique. C’est alors qu’un important travail a été mené par les Communes forestières avec l’appui de ses partenaires, visant à simplifier la démarche et à la rendre cohérente à nos spécificités territoriales. Nos doléances ont été entendues puisque l’État a annoncé une prorogation du Plan de relance sur l’année 2022 avec une simplification des critères et un élargissement des itinéraires éligibles.

À ce jour, aucune publication officielle n’est venue encadrer les choses pour l’année à venir. Cela ne saurait tarder, et il est impératif que les communes se tiennent prêtes afin de pouvoir répondre efficacement lorsque l’appel à projets sera paru. Maintenant que le dispositif a été testé et rôdé, la logistique devrait être plus rapide grâce au retour d’expérience accumulé. En attendant le lancement officiel, les équipes de l’ONF identifient les secteurs de forêts communales où il serait pertinent d’engager des travaux d’adaptation ou d’amélioration des peuplements. Si vous avez la volonté de proposer un projet pour votre commune, veuillez prendre attache avec votre technicien de terrain ONF. Nous restons également à votre entière disposition pour tout renseignement.

Communication

Lettre d’info n°20

Nous avons le plaisir de vous transmettre notre lettre d’info n°20 où vous retrouverez les actualités de l’automne dernier.

Le zoom régional est dédié au programme « Dans 1000 communes la forêt fait école », lancé par notre Fédération, qui vise à impliquer les jeunes d’une école primaire dans la gestion d’une parcelle de forêt communale et plus généralement à les éduquer à la filière forêt-bois.

Concernant les articles départementaux, vous pourrez lire :

  • Le lancement officiel du Mode opératoire sur le territoire de Belledonne ;
  • Le retour sur les formations qui se sont tenues cet automne ;
  • Les ateliers pour le renouvellement de la Charte forestière du PNR de Chartreuse.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de nos communications dans l’onglet « Nos publications ». Bonne lecture !

Aides et subventions Politiques forestières

Fin de programmation FEADER (2014-2020) au 30 juin 2022

La programmation des aides du FEADER 2014-2020 (qui avait été prolongée jusqu’à 2022 pour faire la transition avec la programmation suivante) sera officiellement terminée ce 30 juin 2022. Si vous aviez un projet à faire financer par ce biais, nous vous conseillons de boucler le plus rapidement votre dossier pour l’envoyer dès que possible aux services compétents de la DDT.

En effet, il y a deux échéances : celle du 30 juin, mais aussi au 31 mars. Les dossiers déposés au mois de mars seront étudiés avant ceux de juin, et ont donc de plus fortes chances de déboucher sur une réponse favorable. En juin, il aura plus de risques que les fonds dédiés ne soient plus suffisants et que la demande soit rejetée.

Si vous avez quelconque questionnement sur ce sujet ou que vous avez besoin d’un accompagnement particulier, n’hésitez pas à nous contacter.

Bois construction Événements

Participez au Prix départemental de la construction bois

Comme chaque année, le Département de l’Isère organise le Prix départemental de la construction bois, rattaché aux Prix régional et national. Pour la 22ème édition, tentez de gagner le trophée en proposant vos constructions publiques en bois afin de valoriser votre implication dans la filière forêt-bois et les entreprises du territoire.

L’appel à participation est ouvert jusqu’au 11 mars. Pour plus de simplicité, une seule inscription sur le site du Prix national permet la participation aux 3 divisions : nationale, régionale et départementale.

Retrouvez ci-dessous la lettre d’invitation à candidater ainsi que le formulaire à remplir :

Communication Événements Territoires forestiers

Les Forestivités, la nouveauté 2022 !

Pour faire suite à la traditionnelle Fête de la forêt de montagne, que nous avons organisée pendant 30 ans, et répondre à son besoin de modernisation, notre Association et FIBOIS 38 se sont associées pour donner naissance à un nouvel événement co-porté, soutenu notamment par le Département : Les Forestivités.

Nous y travaillons depuis 2019, avec le soutien et l’aide précieuse des organismes forestiers locaux, acteurs de la filière forêt-bois et territoires partenaires, qui sont activement impliqués dans le projet. Aujourd’hui, les réflexions sont suffisamment abouties pour vous faire parvenir quelques précisions.

Il s’agira d’un événement grand public, qui se tiendra du samedi 22 octobre jusqu’au dimanche 6 novembre 2022, dont le but est de reconnecter l’usage du matériau bois, s’inscrivant comme une ressource renouvelable dans une logique de développement durable, et le besoin de gérer et valoriser les forêts de nos territoires. Une journée d’ouverture aura lieu le samedi 22 octobre, dans un lieu qui reste à définir sur le secteur métropolitain, et sera suivie par deux semaines d’animations sur l’ensemble des territoires forestiers isérois. Les détails sur cette journée d’ouverture ainsi que le programme des animations locales vous seront dévoilés progressivement au cours de l’année.

Les Forestivités constitueront ainsi un temps fort de rassemblement de la filière locale pour porter un message commun, de manière ludique et pédagogique. Cet événement se veut fédérateur et nous espérons de tout cœur que son écho sera le plus grand possible, en comptant sur votre soutien !

Les porteurs du projet :



Les territoires partenaires :

Les acteurs partenaires :

Sylviculture

Voyage d’étude en Bourgogne sur la sylviculture du robinier

Dans le cadre du projet « Contrat ambition forêt – Robinier », mené par le CNPF AuRA et rassemblant les acteurs de la filière forêt-bois en Isère, nous nous sommes rendus en Bourgogne pour visiter différentes parcelles de robinier. Le but était d’apprécier l’efficacité de différents modes de gestion du robinier et d’en capitaliser les enseignements.

Parmi les forêts visitées, nous avons pu observer une grande variété d’itinéraires sylvicoles tels que le recépage après plantation, la plantation simple, l’élagage, l’éclaircie faible ou forte, et même l’irrégularisation d’un taillis sous futaie. Journée très enrichissante qui nous a montré que le robinier était une essence tout à fait adaptée, en fonction de sa station bien évidemment, à la production d’un bois d’œuvre de qualité et prisé, comme le montre une des photos ci-dessous. Un de ses avantages est sa croissance forte, mais sa principale difficulté reste la gestion de la lumière qui doit être précise pour garantir sa croissance et son développement.

Territoires forestiers

Élaboration de la nouvelle Charte forestière du PNR de Chartreuse

Le Parc naturel régional de Chartreuse (PNRC) est en pleine élaboration de sa nouvelle Charte forestière de territoire (CFT), qui devrait voir le jour tout début 2022. Depuis 13 ans, ce territoire est engagé dans la démarche d’une CFT, qui consiste en un programme pluriannuel définissant les actions prioritaires en matière de forêt et de bois. Le PNRC travaille actuellement sur la troisième version de sa CFT, avec l’accompagnement des Communes forestières.

Afin de construire une Charte au plus près des enjeux et des problématiques actuelles de la filière forêt-bois du territoire, nous avons organisé cet automne des ateliers regroupant les élu.es locaux et les différents acteurs de la filière dans son ensemble. De ces discussions riches sont ressorties des propositions intéressantes sur lesquelles nous allons travailler pour décliner un plan d’actions pertinent et cohérent à l’échelle du massif, répondant aux enjeux ciblés.