N’oublier aucun enjeu est une chose difficile en urbanisme où une recherche de compromis est constante. La forêt et la filière-bois doivent également être considérées sous tous leurs angles et selon toutes leurs problématiques lors de la rédaction de tout document tels que les PLU(i), les SCoT ou les PCAET. Nous vous aidons et accompagnons pour la prise en compte des enjeux forestiers dans votre politique d’urbanisme.

Réaliser un bon diagnostic de la forêt et identifier tous ses rôles et ses enjeux :

Afin d’être exhaustif, vous pouvez aller chercher l’information auprès de sources assez variées, qui peuvent être :

  • Les documents de gestion des forêts publiques (données plus confidentielles pour la forêt privée) ;
  • La Charte forestière de territoire s’il y en a une ;
  • Le Plan d’approvisionnement territorial s’il y en a un ;
  • Le Schéma de desserte ;
  • La réglementation de boisement si elle a été établie sur votre commune ;
  • Les entreprises de la filière forêt-bois pour connaître leurs projets d’agrandissement.

Concernant les fonctions de votre forêt, n’oubliez pas que celle-ci est multifonctionnelle (se référer à la page thématique) et qu’une harmonie entre les différents usages est de mise. Elle fournit des emplois, de la matière première, un refuge de biodiversité, un espace de loisirs, une protection contre les risques naturels et pour la qualité de l’eau, stock du carbone…

Analyser les impacts du règlement sectoriel sur la filière forêt-bois :

Un certain nombre de points de vigilance est à garder à l’esprit, et voici quelques recommandations :

  • Être parcimonieux sur la création d’espaces boisés classés ;
  • Conserver des zones non constructibles à proximité des axes structurants pour le transport de bois rond et des entreprises de la filière bois.